Quatrième de couverture

Café, qui es-tu ? Drogue, business, médicament, plaisir, carburant, poison ou un ami qui nous veut du bien ?

Dans les coulisses des légendes illustrant le grain sombre, au coeur d'un colossal commerce voué à l'écologie pour durer, ce récit romanesque se déguste à travers l'amitié d'un jeune aveugle passionné de cafés et de son extravagante amie d'enfance.
Du Brésil au Costa Rica, du Vietnam à la Cote d'Ivoire, rien n'échappe aux regards croisés d'un torrefacteur éco-responsable et d'une pimpante journaliste.

L'essor de cet or brun est une véritable épopée gorgée de rebondissements, de faits d'armes parfois, plus souvent de passions partagées pour le divin breuvage, une histoire liée à l'esclavage, et tout simplement, à l'humanité.
Après la lecture de ces pages qui n'épargnent ni les consommateurs, ni les industriels, vous serez peut être enclin à changer radicalement vos habitudes de café.

en 2013 Pascal Marmet  nous avait fait voyager avec le roman du parfum .Ce livre avait été courroné de succès avec le prix spécial du jury Al bayane 2013.

 Cette année, il nous invite pour un nouveau voyage mais cette fois ci au pays du café.

Depuis que je suis enfant, quand je passais devant une brûlerie , je pouvais rester plantée des heures dans la boutique pour respirer l’odeur du café fraichement torréfié.

Ce roman nous raconte l’histoire du petit grain au travers de Julien. Ce jeune homme a été élevé par son grand père torréfacteur. Même si celui-ci ne lui a pas montré son amour (bien au contraire), il lui a appris beaucoup de choses sur le café et de ce fait Julien est devenu une encyclopédie vivante sur le petit noir.

Avec son amie Johanna, il va entamer un périple dans l’un des pays producteur : le Brésil.Puis le Costa Rica

Au cours de leur voyage, Julien nous explique comment le café est arrivé en Europe, les modes de préparation, ce que Nespresso a fait (ou n’a pas fait d’ailleurs), les meilleurs grains, la façon de torréfier sans dénaturer le produit.

Les personnages sont très attachants même le grand père qui de prime abord peut être caractérisé comme un vieux con.

Tous les personnages ont un point commun : ll'amour du café

Que vous aimiez le café ou non, ce roman est une petite pépite à déguster avec une tasse fumante et peut être une petite douceur.

un vrai roman avec des phrases cultes, de belles envolées littéraires, un style magique bref j'ai adoré et je le recommande à tout le monde même à ceux qui n'aiment pas le café.

Car je le répète c'est un vrai roman !!!!!!